Bannière projets

Suivez notre actualité : chaque mois un nouvel article paraît afin de vous faire découvrir le Kenya d’hier et d’aujourd’hui à travers des thèmes les plus variés : culture, histoire, économie écologie, vie pratique. Envie de participer ? Vous pouvez écrire et nous envoyer votre article qui pourra être sélectionné pour être publié sur notre site

Votre Email à bien été ajouté, nous vous en remercions,
Karibu Rêve.

image

Lampes solaires

18 juin 2018

J’ai rencontré Anne en avril 2016 lors d’un changement d’activité professionnelle. Cela a tout de suite collé avec elle, j’aime sa façon de voir les choses, sa franchise, nous avons plein d’idées en commun et c’est un petit bout de femme qui gère sa vie professionnelle et ses 2 vies privées : la sienne et celle de son association Karibu Rêve. Avec son tourbillon de dynamisme mêlé à sa bonne humeur, Anne m’a donné envie de l’accompagner un peu plus dans l’aventure. J’ai commencé par faire des dons à l’association, après de la publicité (je transformais ma voiture en objet publicitaire lors de vente de KR), j’ai entraîné une partie de ma famille dans l’aventure (le p’tit gars qui a fait les 2 vidéos du projet 2017 c’est le mien, mon conjoint a fait celle de “parce que chaque goutte compte” et Maman tricote des vêtements et des petits objets pour les ventes). D’ailleurs Anne, quand est ce que tu nous embauches pour l’association (LOL !!!). Et puis, comme je ne vais pas au Kenya, enfin pour l’instant (j’espère que j’aurai l’occasion d’accompagner Anne avec ma famille pour un projet…), je me suis dis : qu’est ce que tu peux organiser à distance qui soit utile aux enfants de M’Fangano ? J’en ai parlé à Anne pour voir avec elle car elle connaît bien le terrain, les moyens qu’ils ont…et surtout qu’ils n’ont pas….sur place, ce qui sera le plus utile à la scolarité des enfants. Et ne vous inquiétez pas Anne a toujours plein d’idées pour Karibu Rêve !!! il n’y a qu’à demander !!!
Alors voilà, je me lance dans le projet suivant : trouver une solution d’éclairage autonome et solaire pour que les enfants puissent continuer à étudier chez eux quand il fait nuit. En effet, leurs études sont primordiales afin qu’ils puissent obtenir un travail bien rémunéré et subvenir aux besoins de leur famille.

Mais attention, il faut trouver une solution avec ce qu’ils ont sur place (c’est à dire pas grand chose) et que la fabrication puisse être faite sur place afin de faire fonctionner leur économie locale qui en a bien besoin…. Pas question de faire un appel aux dons afin d’acheter des lampes solaires qui seront envoyées sur place, cela coûtera trop cher à l’achat, en transport et n’apporterait rien à l’économie locale.
Et bien oui, vous ne connaissez peut être pas Anne mais cela serait trop facile et, très bonne chose, elle souhaite qu’un maximum d’argent serve pour le projet et non pas en frais divers et variés(on ne peut pas en dire autant de toutes les associations).
Bon alors là, Anne, j’espère que l’on a pas mis la barre trop haut, même si tu me rassures en me disant que les projets ne se font pas du jour au lendemain et peuvent prendre 1, 2 ou 3 ans à monter.
Heureusement, j’ai internet pour m’aider à trouver des idées, être en contact à distance avec des personnes qui veulent me donner un coup de main, j’ai des voisins ingénieurs, électriciens, bricoleurs (ben oui désolée mais moi j’étais commerciale en assurances, pas électricienne !!!).
Que vous soyez de la région Grenobloise ou non, si vous êtes intéressé par ce projet, n’hésitez pas à le faire savoir à Anne qui vous transmettra mes coordonnées.
A bientôt j’espère pour des nouvelles du projet : une lumière pour leur avenir.

TAGS:
Retour en haut