Icône Notre Histoire Icône Découvrir M'fangano
Découvrir M'Fangano

Portrait photo d'Anne

Un voyage ....

En 2OO9, Anne F. Baron, la fondatrice de l'association réalise son rêve : un tour du monde. Son souhait est de découvrir des pays, donner de son temps et de son énergie. Après avoir découvert le Chili, la Bolivie, le Pérou, l'île de Pâques, la Polynésie, la Chine, la Mongolie, le Laos, la Birmanie, l'Inde : là, elle pose ses valises pour trois semaines, bénévole auprès des Soeurs de Mère Thérésa à Calcutta, puis la Syrie, la Jordanie et enfin le Kenya. Au Kenya, c'est une rencontre qui déclenchera projet, action humanitaire et création de l'association.

Une rencontre....

Photographie de TOM MBOYA OTIENOLe Kenya est la dernière destination du périple d'Anne F. Baron. Ses parents la rejoignent pour un mois, font connaissance avec ce beau pays et les Kenyans si chaleureux. Ils se rendent sur l'île Mfangano mentionnée dans le guide. A la descente du bateau, ils demandent leur chemin à un homme assis au bord du lac. Cet homme s'appelle TOM MBOYA OTIENO. Il est né sur l'île et est enseignant. Tom leur fait découvrir son île, ses habitants, son histoire et visiter l'école Ramba Primary School où il enseigne.
Cette rencontre est le germe d'une nouvelle histoire qui promet d'être longue et riche.

Découvrir M'Fangano Découvrez la page wikipédia du Kenya

Carte illustrative de l'île de M'Fangano

Cette île se situe, à une nuit de bus de Nairobi et 2 h 3O de bateau, sur le lac Victoria. Les 18 000 habitants vivent parfois regroupés dans de petits hameaux mais sont principalement répartis sur toute l'île sur des terrains de famille. Leurs maisons sont traditionnellement construites d'une armature en bois avec des murs en terre et le toit en feuilles séchées. Il en existe maintenant en tôle (toit et mur). Celles en parpaings sont très rares car trop chères. L'électricité est arrivée en 2010, l'eau courante n'est pas installée. La lessive, la vaisselle et la toilette se font dans le lac Victoria. Certaines familles possèdent quelques animaux (vaches, chèvres, poulets). Quand le terrain le permet (selon la taille et l'emplacement) ils cultivent. Mais la population vit principalement de la pêche qui se fait de jour comme de nuit. Leur nourriture de base est le poisson et l'ugali (du maïs concassé). Les femmes cuisinent sur le feu proche de la maison. Malheureusement la sècheresse actuelle les touche de plein fouet et le prix du maïs a flambé. Les trajets sur l'île se font à pied ou en moto-taxi. Des bateaux assurent des navettes régulières à horaires variables entre l'île et les villes proches. Cette difficulté de transport et l'arrivée tardive de l'électricité ne facilitent pas le développement de Mfangano.

Retrouvez les photos de l'association Karibu Rêve sur Flickr.
Retrouvez aussi les les vidéos de l'association Karibu Rêve sur Youtube.
  • Photographie des habitant de l'île de M'Fangano
  • Photographie des habitant de l'île de M'Fangano
  • Photographie des habitant de l'île de M'Fangano
Retour en haut