Bannière projets

Suivez notre actualité : chaque mois un nouvel article paraît afin de vous faire découvrir le Kenya d’hier et d’aujourd’hui à travers des thèmes les plus variés : culture, histoire, économie écologie, vie pratique. Envie de participer ? Vous pouvez écrire et nous envoyer votre article qui pourra être sélectionné pour être publié sur notre site

Votre Email à bien été ajouté, nous vous en remercions,
Karibu Rêve.

12 février 2018Logo Mini entreprise ondac'tion2 (1)

Quand les jeunes bougent pour la planète !

Quelques nouvelles de la mini-entreprise du lycée Itec Bois Fleury de Corenc, en partenariat avec […]

Lire la suite....TAGS:
Logo Mini entreprise ondac'tion2 (1)

Quand les jeunes bougent pour la planète !

12 février 2018

Quelques nouvelles de la mini-entreprise du lycée Itec Bois Fleury de Corenc, en partenariat avec Karibu Rêve…

La première étape de notre projet et non des moindres, consiste à choisir l’objet que nous allons concevoir puis vendre.

Et ce ne fut pas les idées qui manquèrent! En deux heures de cours seulement, nous avions arrêté notre choix sur une housse de téléphone portable qui couperait des ondes nocives pour la santé, grâce à une couche de papier aluminium située dans la doublure du tissus, et qui rendrait l’émission des ondes impossible. Nous avons déjà réalisé un prototype, ça fonctionne ! La housse serait faite en tissus recyclés  ; nous avons donc immédiatement lancé un «  appel à tissus inutilisés  » au sein du lycée, afin d’en récolter un maximum de façon à pouvoir proposer des pochettes originales et de couleurs différentes.

L’objet choisi, il nous fallait maintenant retenir un nom pour notre mini-entreprise, qui fasse clairement le lien avec le produit à vendre. Celle-ci porte maintenant le nom d’«  Ondac’tion  ».

L’étape suivante sera la répartition des mini-entrepreneurs dans les différents services.

Pour cela, nous devrons rédiger un CV ainsi qu’une lettre de motivation dans laquelle nous indiquerons le poste désiré. Nous passerons ensuite un entretien d’embauche, et notre affectation dans les services sera faite en fonction de nos compétences et qualités.

Le projet se concrétisant, le fait de savoir que notre investissement permettra aux enfants de l’île Mfangano de bénéficier de meilleures conditions d’étude, représente pour chacun un réel objet de motivation.

 

TAGS:
2 février 2018vente-de-charite

Vente de charité à Lanvallay

Le samedi 2 Décembre, une vente a été organisée à la salle des Chais de […]

Lire la suite....TAGS:
vente-de-charite

Vente de charité à Lanvallay

2 février 2018

Le samedi 2 Décembre, une vente a été organisée à la salle des Chais de Lanvallay (22) au profit de l’association.

Des donateurs ont offert leurs talents de couturière et tricoteuse afin d’avoir un magnifique choix d’articles.

Un mini vide-grenier et de l’artisanat Kenyan ont eu aussi un franc succès, et nous tenions à remercier tous les participants à cette belle journée.

Grâce à cette vente, l’association a récolté 635€. L’argent permettra de payer une partie des frais scolaires de deux élèves qui continuent leurs études à la rentrée, en ce mois de janvier 2018. Ils auront ainsi en main les clés pour leur avenir !

vente-de-charite

 

TAGS:
14 novembre 2017epa logo

Une merveilleuse expérience !

Je m’appelle Charline VARESANO, je suis scolarisée au lycée Itec Bois Fleury de Corenc en […]

Lire la suite....TAGS:
epa logo

Une merveilleuse expérience !

14 novembre 2017

Je m’appelle Charline VARESANO, je suis scolarisée au lycée Itec Bois Fleury de Corenc en classe de seconde.

J’ai fait le choix de participer au projet EPA mini-entreprise proposé par cet établissement car c’était pour moi une opportunité d’avoir une approche concrète du fonctionnement d’une entreprise.

Qu’est-ce que le programme EPA (Entreprendre Pour Apprendre) mini-entreprise  ?.

Il vise à accompagner des élèves dans la création d’une mini-entreprise fonctionnant de manière identique à une vraie entreprise.

Dix-sept places seulement étant disponibles, les deux professeurs qui accompagnent cet enseignement ont choisi les mini-entrepreneurs sur lettre de motivation. L’aventure débute par la sélection d’un produit à fabriquer puis à vendre. Une partie des bénéfices de la mini-entreprise doit être reversée à une association.

J’ai spontanément pensé à Karibu Rêve, que j’ai connu par le biais d’un ami de collège, Gaspard FOREST, qui s’investit activement dans l’association. Je l’ai donc proposé à mes camarades, et elle a recueilli l’unanimité des suffrages.

En effet, étant eux-même des élèves, le fait de pouvoir aider ceux des écoles Ramba Primary School, Séna et Kikrigu à beaucoup plus aux mini-entrepreneurs, qui sont fiers de démarrer ce beau partenariat et de pouvoir, par leur participation, contribuer à l’amélioration des conditions de travail de ces jeunes Kenyans, malgré la distance qui les sépare de l’île Mfangano.

 

TAGS:
3 octobre 2017karibu-laurent-monica

Le projet des pulls mis en place par Laurent et Monica

Bonjour à tous, C’est fait, les jeunes enfants des écoles de Ramba, Kakrigu et Sena […]

Lire la suite....TAGS:
karibu-laurent-monica

Le projet des pulls mis en place par Laurent et Monica

3 octobre 2017

Bonjour à tous,

C’est fait, les jeunes enfants des écoles de Ramba, Kakrigu et Sena ont désormais un pull pour aller à l’école lors des fraîches matinées. Voici un résumé de notre voyage qui a permis ce projet :

Voici nos premières impressions quand nous posons pied à terre à Mfangano : c’est animé. Tout se mélange : les vaches, les cochons, les poules, les bateaux, les motos taxis, les commerçants. C’est plein de vie ! Nous logerons chez Tom, son frère et son cousin, dans une petite maison (cabane) en terre avec une magnifique vue sur le Lac victoria.

Samedi :  Nous allons distribuer les pulls dans les 2 premières écoles. Tom a déjà tout préparé. Les pulls sont déjà sur place.

Nous nous rendons à la première école, Ramba. Le directeur de l’école nous accueille dans son bureau et nous présente les différents professeurs. Les enfants et les parents sont déjà là et nous attendent dehors. Les enfants portent leur uniforme  offert par l’association l’année dernière. Tour à tour, le directeur de l’école puis Tom font un discours. Vient notre tour, aie aie aie, nous n’avons rien préparé mais je me lance ! Un discours pour rappeler qu’il y a beaucoup de monde qui a participé à ce projet, et que sans Tom, Anne et les donateurs, tout cela ne pourrait être possible. Les pulls sont ensuite distribués, un a un, à l’appel de chaque élève. A la fin de la remise, de nouveau un discours du directeur, une prière et nous avons le droit à une chanson de la part des élèves, trop mignon ! Ils participent ensuite tous au rangement des chaises, c’est super efficace !

Pour l’anecdote, nous avons partagé notre soda avec les élèves, mais pas facile de les mettre en ligne, il y a toujours des petits malins qui veulent passer avant les autres ou en prendre une seconde fois !

Nous nous rendons dans la foulée à l’école de Kakrigu, pas très loin de Ramba. Même protocole. Dans son discours, Tom fait la morale aux parents. Il leur rappelle que nous avons fait des milliers de kilomètres pour venir jusqu’ici, et qu’il est donc important que les parents et les élèves fassent l’effort de se déplacer de quelques centaines de mètres pour recevoir les pulls. Il brandit les quelques pulls qui n’ont pas été distribués à la première école, pour preuve que si les parents ou les élèves ne sont pas là, il ne les distribue pas. Les pulls sont donnés  un par un, à l’appel de chaque élève, afin de contrôler la distribution.

En sortant de l’école, nous voyons les élèves avec leurs pulls, sans doute heureux de porter leur cadeau, il doit faire pas loin de 30°C, mais apparemment ça n’a pas l’air de les déranger.

Lundi : Levés à  7h30, direction l’école de Séna. Le protocole est le même, les discours aussi, je commence à être rôdé. Nous aidons les élèves à mettre leurs pulls.

Dans chaque école, un représentant des parents d’élèves et les directeurs des écoles ont fait un discours pour remercier l’association et nous rappeler qu’ils ont encore besoin de beaucoup de choses et qu’ils comptent sur l’association pour les aider.

Mardi : Jour du départ. Et voilà, nous quittons MFangano, c’est une page qui se tourne.

Ces quelques jours passés à Mfangano resteront très longtemps gravés dans notre mémoire, nous avons apprécié la gentillesse de toutes les personnes que nous avons rencontrées et leur simplicité. Nous retiendrons aussi le sourire et la joie des enfants.

Merci Anne, Merci Tom, d’avoir rendu ce projet possible. Il a contribué au bien-être des enfants des 3 écoles et nous a apporté humainement.

Laurent et Monica

TAGS:
24 août 2017Karibu-Reve-Chaque-Goutte

Parce que chaque goutte…

Retrouvez cette vidéo et bien d’autres sur notre chaîne Youtube.

Lire la suite....TAGS:
Karibu-Reve-Chaque-Goutte

Parce que chaque goutte…

24 août 2017

Retrouvez cette vidéo et bien d’autres sur notre chaîne Youtube.

TAGS:
29 mai 2017Karibu-article-le-Dauphine

Gaspard & Karibu Rêve dans le Dauphiné

La vidéo tournée par Gaspard a fait l’actualité, avec un article dans le Dauphiné : […]

Lire la suite....TAGS:
Karibu-article-le-Dauphine

Gaspard & Karibu Rêve dans le Dauphiné

29 mai 2017

La vidéo tournée par Gaspard a fait l’actualité, avec un article dans le Dauphiné :

Karibu-article-le-Dauphine

 

A noter qu’une petite coquille s’y est glissé, puisqu’il est question de 5400 € de projets depuis 2009, alors qu’en réalité ces actions sont chiffrées à 33 000€ depuis 2009. Et tout ça, grâce à vous !

TAGS:
2 mai 2017Mains

Laurent & Monica

Bonjour à tous, Alors commençons par les présentations : Moi c’est Laurent et ma fiancée c’est […]

Lire la suite....TAGS:
Mains

Laurent & Monica

2 mai 2017

Bonjour à tous,

Alors commençons par les présentations : Moi c’est Laurent et ma fiancée c’est Monica. Pourquoi je vous parle de notre vie perso, parce-que cet été on va se marier.

Oui je sais, jusque-là vous ne voyez pas le rapport avec Karibu rêve. Et bien si il y en a un : Nous avons prévu de faire notre voyage de noce au Kenya.

Ha, vous commencez à voir un rapprochement là ! Et pendant notre voyage de noce nous prévoyons de consacrer du temps pour un projet qui nous tient à coeur : Rendre visite aux habitants de l’ile de M’Fangano.

Ha, vous voyez, on y arrive au lien avec Karibu rêve !

Comment on en est arrivé là ? et bien depuis 2013 je fais régulièrement des dons à l’association, et dès le début j’avais demandé à Anne si ce serait possible d’aller un jour sur l’ile pour y rencontrer ses habitants.

4 ans plus tard, ça y est, nous y sommes, c’est l’occasion pour nous d’aller sur le terrain !

Et comme Anne nous l’a gentiment proposé, nous avons monté avec elle et l’aide de Tom, un projet: Acheter des pulls et les distribuer aux enfants de maternelle des 3 écoles.

Le projet est déjà sur les rails. Il nous manque plus que 2 choses : La crème solaire (heu là je diverge) et VOS DONS pour nous permettre d’acheter suffisamment de pulls pour les 3 écoles.

Alors n’hésitez pas à soutenir notre projet, vous savez où donnez !

Laurent & Monica

 

TAGS:
24 février 2017Chemin

Le chemin de l’école

LE CHEMIN DE L’ECOLE On oublie trop souvent que l’école est une chance. Quand j’étais […]

Lire la suite....TAGS:
Chemin

Le chemin de l’école

24 février 2017

LE CHEMIN DE L’ECOLE

On oublie trop souvent que l’école est une chance.

Quand j’étais enfant, j’ai fréquenté l’école de mon village régulièrement.

J’ai connu quelques années de pension. Puis devenue « grande », j’ai parcouru à vélo ou à pied les trois kilomètres qui séparaient ma maison de l’école. Cela n’est rien !

En 2016, aux quatre coins du monde, des enfants ont soif de découvrir l’écriture, la lecture et bien d’autres choses pour améliorer leur vie. Connaître le monde : leur rêve !

Le superbe documentaire : « Le chemin de l’école » nous montre les immenses difficultés pour se rendre à l’école. Que de temps passé, dans des paysages incroyables, sur des « routes » à hauts risques pour arriver sur celle qui les conduira au savoir ! Que d’embûches !

Leur enthousiasme nous sidère. Dans ce film, mon mari et moi avons été émus par les enfants du Kénya : Jackson et sa soeur. Car nous connaissons bien cet uniforme bleu à col blanc !!!!! C’est celui des écoliers de l’île Mfangano !

En 2009, il m’est arrivé de faire quelques pas avec des petits Kényans souriants allant à l’école avec leur gamelle. C’était un moment fort !

Depuis cette date, grâce aux dons, nous avons offert plus de 2000 uniformes. En tant que mamie, j’essaie de sensibiliser mes petits-enfants aux difficultés endurées par des millions d’enfants pour avoir accès au savoir. Et je pense très fort à Barack, Patrick, Ashley, Derriah et tant d’autres ……

Bonne chance sur le chemin de l’école ! Apprendre à lire, écrire, pour avoir un métier et une vie meilleure.

L « l’humble » secrétaire de Karibu reve !

Yvette Touffet

TAGS:
13 septembre 2016dscf1135

Projets Jean-Baptiste

Je m’appelle Jean-Baptiste… tout le monde m’appelle JB. Au détour d’une soirée de juin dernier […]

Lire la suite....TAGS:
dscf1135

Projets Jean-Baptiste

13 septembre 2016

Je m’appelle Jean-Baptiste… tout le monde m’appelle JB.

Au détour d’une soirée de juin dernier avec Anne, je découvre une femme pleine de vie et de joie. Je découvre aussi l’association Karibu Rêve. Ce n’est pas une association comme les autres c’est une véritable aventure humanitaire. Tant de projets déjà réalisés par un petit bout de femme sensible et pleine d’espoirs.

Contrairement à ce que tout le monde peut croire la mayonnaise n’a pas prise tout de suite. Dans un premier temps, mon côté pragmatique et rationnel m’a poussé à m’interroger :

« Mais qu’est-ce qui motive cette femme ? Pourquoi met-elle autant d’énergie dans ces projets ? »

J’ai cherché longtemps et pendant de longues heures mais rien ne m’est apparu… si ce n’est un sourire. Le sourire d’un enfant lors de la remise de son uniforme.

« Mon Dieu, que ce sourire est beau. Cet enfant respire le bonheur par tous les pores de sa peau et c’est ça qu’apportent Karibu Rêve et Anne»

A ce moment, ma femme a compris que quelque chose m’avait touché et elle a décidé de me pousser à aider Karibu Rêve.

A l’instar d’un éléphant dans un magasin de porcelaine, je voulais tout faire : construire une station d’épuration, dépolluer la lac Victoria, lancer une coopérative agricole, améliorer leur système agricole…

A ce moment, Anne m’a conseillé : « N’essaie pas de faire quelque chose à la taille d’un château. Soit juste la cerise sur le gâteau. Ils n’attendent pas une révolution».

Pas de révolution… alors quelque chose d’évident pour moi petit européen.

Une île, de l’eau, des enfants… pourquoi ne pas leur apprendre à nager de façon efficace !!!

C’est décidé, tous à l’eau. Je pars donc avec Anne pour transmettre mes connaissances en natation pour les plus grands et je vais faire confectionner des gilets d’aide à la nage pour les plus petits.

Etant assez dépendant de la météo et des eaux du lac, je sensibiliserai aussi les enfants à imaginer des objets tels que des cerfs volants, des planches à partir des objets de leur quotidien.

Je suis convaincu que les enfants seront ouverts, inventifs et engagés. Anne me promet des découvertes fabuleuses, des imprévus et des rires à foison.

Je viens de finaliser mes sacs avec appréhension et impatience. Ma femme et mes enfants, surtout ma petite fille de 4 ans, me soutiennent et me motivent tous les jours. Faudra que je vérifie qu’elle ne s’est pas cachée dans mon sac tellement elle a envie de venir.

 Comptez sur moi pour le sérieux de la mise en place de ces projets et pour vos informer des progrès de tous…

TAGS:
Retour en haut