Bannière projets

Suivez notre actualité afin de découvrir le Kenya d’hier et d’aujourd’hui à travers des thèmes les plus variés : culture, histoire, économie, écologie, vie pratique. Envie de participer ? Vous pouvez écrire et nous envoyer votre article qui pourra être sélectionné pour être publié sur notre site

Votre Email à bien été ajouté, nous vous en remercions,
Karibu Rêve.

18 juin 2021IMG-20210428-WA0015

La culotte menstruelle de Karibu Rêve

Connaissez-vous l’histoire qui se cache dernière la culotte menstruelle de Karibu Rêve ? Suite à […]

Lire la suite....TAGS:
IMG-20210428-WA0015

La culotte menstruelle de Karibu Rêve

18 juin 2021

Connaissez-vous l’histoire qui se cache dernière la culotte menstruelle de Karibu Rêve ?

Suite à une demande des enseignants, Eva, l’une de nos bénévoles, avait pour projet d’équiper environ 200 collégiennes de l’île Mfangano de protections hygiéniques lavables. Cette action avait pour but de rendre l’école accessible aux jeunes filles même lors de leur période menstruelle.

Après quelques essais, en est sortie la culotte grise que vous pouvez voir au premier plan. Elle est composée de différents tissus et de serviettes de bain. Les serviettes ont été découpées en petits rectangles pour former la matière absorbante de la culotte, qui est interchangeable. Eva a également pensé à faire des protections hygiéniques qui peuvent s’adapter à tous types de morphologies, c’est pourquoi, chaque culotte s’attache grâce à un flot qui se noue de chaque côté des hanches.

IMG-20210428-WA0020

Seules les pièces présentes sur la photo ont été emmenées sur place. Tout le reste a été fait avec l’aide des couturières de l’île. Tom, notre coordinateur, a acheté de nombreuses serviettes de bain car il n’existe pas de rouleau de tissu éponge. Nous avons donc préféré recycler que d’acheter de l’éponge au mètre en France. Les serviettes ont permis la fabrication d’un grand nombre de protections : 220 au total.

IMG-20210428-WA0014

Eva a donc relevé le défi tout en répondant aux besoins des jeunes filles et en respectant l’environnement !

TAGS:
26 avril 2021laurine

Bonjour à tous !

Bonjour à tous. Aujourd’hui c’est à mon tour, Laurine, de me présenter (Et oui ! […]

Lire la suite....TAGS:
laurine

Bonjour à tous !

26 avril 2021

Bonjour à tous.

Aujourd’hui c’est à mon tour, Laurine, de me présenter (Et oui ! Une nouvelle bénévole ! )

Nous avons tous vécu des confinements différents qui, pour ma part, m’ont permis de réaliser que j’avais besoin de nouveaux projets et de nouvelles aventures. J’ai alors réfléchi à ce que je pouvais faire et me suis naturellement dirigée vers un objectif humanitaire. Après cette réflexion, il a fallu commencer des recherches. Je suis d’abord allée sur internet où là, j’avais de multiples propositions plus ou moins intéressantes. Me concernant, il était compliqué de savoir laquelle était la plus pertinente. Je me suis rapproché d’amis et de connaissances ayant déjà vécu une telle expérience afin de compléter ces recherches. À ce moment-là, une de mes amies m’a parlé de l’association Karibu Rêve. J’ai alors pris contact avec Anne, présidente de l’association. Elle m’a tout de suite transmis son enthousiasme pour aider les personnes dans le besoin. Mon but premier était de partir à l’étranger. J’étais rassurée, pour une première expérience, de pouvoir avoir un contact en France avant de partir et d’être vraiment accompagnée. Cependant, la covid en a décidé autrement et ne nous permet pas de partir actuellement. J’ai donc décidé de rejoindre l’association avec l’aide d’Anne et son équipe en tant que bénévole. J’ai hâte de pouvoir mettre en place des projets au bénéfice des habitants de l’île Mfangano au Kenya. Cette participation à la vie de l’association me permettra de mieux la connaître et de mieux comprendre les besoins. Aujourd’hui, j’espère pouvoir répondre aux attentes de l’équipe et je les remercie de m’avoir intégré parmi eux. À très vite pour de beaux projets.

 

Laurine

26 ans

TAGS:
1 avril 2021photo Maelle

Nouvelle année = nouvelle bénévole !

Bonjour à tous, Habituellement c’est Anne qui prend la parole mais aujourd’hui je vous propose […]

Lire la suite....TAGS:
photo Maelle

Nouvelle année = nouvelle bénévole !

1 avril 2021

Bonjour à tous,

Habituellement c’est Anne qui prend la parole mais aujourd’hui je vous propose de changer d’interlocutrice.

Vous l’avez sûrement deviné grâce au titre de l’article, je suis la nouvelle bénévole de Karibu Rêve. Après la présentation passionnée et pleine d’ambition qu’Anne m’a fait de l’association, c’est avec plaisir que j’ai choisi de m’engager à ses côtés pour l’aider sur la communication de Karibu Rêve.

J’imagine que vous êtes curieux et souhaitez en savoir d’avantage sur moi, alors c’est parti pour une courte présentation !
Mes parents m’ont choisi le doux prénom de Maëlle, qui signifie princesse en vieux breton… Très modeste vous ne trouvez pas ?
J’ai 20 ans et suis une personne plutôt passionnée, dès petite j’ai toujours aimé les animaux et notamment les chevaux, tout naturellement je suis devenue cavalière. Cet amour pour les équidés m’a conduit à devenir auto-entrepreneur et ouvrir ma boutique en ligne de matériel d’équitation de seconde main. J’ai donc appris de manière autodidacte à gérer toute la partie communication de mon site internet et j’ai adoré ! Malheureusement, la crise sanitaire actuelle, qui a beaucoup touché le monde équestre, a eu raison de mon entreprise, j’ai donc décidé de rebondir et d’apprendre le métier de Community Manager (communication sur les réseaux sociaux). Aujourd’hui je suis à la recherche d’une formation pour valider et rendre plus légitimes mes compétences. C’est de cette manière que j’ai rencontré Anne, qui cherchait quelqu’un pour l’aider dans la communication de Karibu Rêve. Comme je l’ai écrit plus haut, j’ai été plus que conquise par ce projet d’aider des personnes qui en ont besoin et qui le mérite tellement.

Je suis donc très heureuse de faire partie de l’aventure et espère pouvoir aider Anne à faire grandir la visibilité de l’association, afin que d’autres personnes, telles que vous qui lisez mes mots, puissiez avoir connaissance de Karibu Rêve et contribuer à soutenir les habitants du Kenya.

De manière plus concrète, mon engagement dans l’association a commencé par l’ouverture d’une page Instagram où je crée entre autre des supports visuels. Par la suite, j’écrirai très certainement des revues sur le site, monterai des vidéos, animerai les réseaux sociaux de Karibu Rêve, etc.
Je vous laisse ci-dessous les liens vers nos réseaux sociaux :
Instagram : https://www.instagram.com/karibureve/
Twitter : https://twitter.com/karibureve
Facebook : réouverture d’une page très prochainement.

La politique de Karibu Rêve étant d’avoir le moins de frais de logistique possible afin que l’argent des donateurs soit exclusivement réservé aux habitants du Kenya, il serait intéressant d’avoir une entreprise partenaire, prête à aider l’association à se développer, en finançant quelques projets de communication. Si vous pensez connaître l’entreprise idéale, n’hésitez pas à nous le faire savoir !

J’espère qu’à travers ces quelques lignes, vous avez pu en apprendre un peu plus à mon sujet et je serais ravie de faire, à mon tour, votre connaissance.

Amicalement,

Maëlle

TAGS:
24 décembre 20203d2ea73c78_91434_shutterstock-robert-kneschke

Subvention de la mairie de Lanvallay

Article du Ouest France 18/12/2020 Une subvention de la mairie pour une association caritative du […]

Lire la suite....TAGS:
3d2ea73c78_91434_shutterstock-robert-kneschke

Subvention de la mairie de Lanvallay

24 décembre 2020

Article du Ouest France 18/12/2020

Une subvention de la mairie pour une association caritative du Kenya.

Karibu-Rêve est une association humanitaire, fondée en 2011 après une rencontre entre Anne-Françoise Touffet, sa fondatrice et Tom Mboya Owire, enseignant sur l’île Mfangano, au Kenya. Si l’association a pour objectif d’aider la population de cette île, elle exclut l’assistanat. Sa devise est, en effet, de tout mettre en œuvre pour que leurs rêves soient entre leurs mains. Ses actions sont donc conduites pour et avec la population locale, sans oublier les artisans locaux. Elles sont écologiques, puisque le respect de l’environnement fait partie des engagements de l’association.

« Cette association travaille notamment dans les domaines de la scolarisation et de la microéconomie, précise Alain Vadepied, 1Er adjoint au maire, culture et vie associative. Or, comme dans tous les pays concernés, la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid a de nombreuses conséquences au Kenya. »

L’association a sollicité la mairie et celle-ci, avec l’accord du conseil municipal, accepte de verser une subvention de 250€ à Karibu-Rêve.

2020 12 18 article O.F.

TAGS:
8 décembre 20209 - enfants de l'ile

Bonjour à tous !

Bonjour à tous, Nous traversons actuellement une période que personne  n’avait vécue et même jamais […]

Lire la suite....TAGS:
9 - enfants de l'ile

Bonjour à tous !

8 décembre 2020

Bonjour à tous,

Nous traversons actuellement une période que personne  n’avait vécue et même jamais imaginé !

Ce virus n’épargne aucun pays. Le Kenya a donc dû adapter sa vie au Covid.

Les écoles fermées. L’économie freinée. Pas d’indemnités chômage ! Beaucoup se débrouillent comme ils peuvent.

La population locale nous a demandé de l’aide pour l’achat de masques. Nous avons décidé de ne pas le faire pour différentes raisons : 

  1. on n’en trouvait nulle part en Mars Avril
  2. le masque jetable n’était pas une solution sur place car il n y a aucun traitement des déchets
  3. nous envoyons de l’argent sur place uniquement pour la scolarité de nos 6 lycéens.

Par contre Simon a créé des supports (affiches) pour promouvoir les gestes barrières. Bérengère avait pris les infos sur les sites gouvernementaux du Kenya pour aller dans le même sens.

Les 15 femmes que nous soutenons par le micro crédit n’ont pas d’autres choix que de continuer leur petit business. Bien que l’économie soit ralentie, elles ont continué le remboursement mais pole pole (doucement en swahili). Nous adaptons donc évidemment le délai de remboursement.

La période scolaire des lycéens est décalée, ils  finiront leur année en juin 2021.

L’année prochaine ? Difficile de planifier vu la crise mondiale. Pour autant, nous sommes très motivés !!

Nous … c’est qui ? Eva et Bruno, en fonction de leur travail et des congés possibles.

(Pour rappel, ils étaient tous les deux dans l’équipe en 2019 ainsi que Bérengère.)

Simon qui nous aide parfois pour la com. Il a des compétences en traitement des déchets plus qu’intéressantes pour l’île.

Et moi bien sûr ! Cette fois-ci  je partirai avec mon fils qui aura plus de 3 ans. Avec peut être une baby sitter, Maman ? lol.

Quels projets ? On ne les a pas encore choisis ni budgétisés car trop tôt pour le moment. Nous serons de toute façon dans les mêmes thématiques : micro crédit, écoles et développement durable.

Notre atout : Nous sommes 3 à connaître le terrain  et Simon a de l’experience.

Dans tous les cas, il faut continuer à récolter des fonds pour avoir un peu d’avance.

Quelques donateurs ont choisi le virement mensuel automatique.

Des dons arrivent spontanément au rythme des saisons.

Par contre, nous n’avons pas pu organiser des ventes comme chaque année.  Elles sont primordiales car permettent de récolter en moyenne 3000€ par an !

Chaque don a beaucoup d’importance pour nous habituellement. Mais cette année, vos dons seront inestimables !

Nous avons un stock d’articles kenyans, d’articles bébés (bavoirs, lingettes) , trousses etc. N’hésitez pas à demander, en fonction de vos envies, vous pourrez trouver votre bonheur.

Toute l’équipe vous remercie de l’intérêt que vous portez à nos actions. Prenez soin de vous ! Nous vous souhaitons de merveilleuses fêtes de fin d’année avec les gens que vous aimez ! 

Amicalement

Anne

 

 

 

TAGS:
8 décembre 2020ballons

Les ballons sont comme le bonheur

Un professeur a amené des ballons à l’école et a demandé aux enfants de les […]

Lire la suite....TAGS:
ballons

Les ballons sont comme le bonheur

8 décembre 2020

Un professeur a amené des ballons à l’école et a demandé aux enfants de les gonfler et que chacun écrive son nom dessus.

Ils ont jeté les ballons au hasard dans le couloir.

Ensuite, le professeur leur a donné 5 minutes pour trouver le ballon avec leur nom dessus.

Les enfant allaient dans tous les sens, regardant frénétiquement, mais quand le temps a été écoulé, personne n’avait trouvé son propre ballon.

Puis le professeur leur a dit de prendre le ballon le plus proche d’eux et de le donner à la personne dont le nom est écrit dessus.

En moins de 2 minutes chacun avait son propre ballon.

À la fin, de cette expérience, le professeur a dit ceci :

« Les ballons sont comme le bonheur. Personne ne le trouvera s’il cherche uniquement le sien. Au lieu de cela, si tout le monde se soucie les uns des autres, chacun trouvera son propre bonheur plus aisément. »

Rien à ajouter, tout est dit…

Bonne journée les amis.

TAGS:
10 février 2020photo équipe 2019

Compte rendu

Bonjour à tous, C’est avec retard que je vous souhaite une excellente année 2020. Je […]

Lire la suite....TAGS:
photo équipe 2019

Compte rendu

10 février 2020

Bonjour à tous,

C’est avec retard que je vous souhaite une excellente année 2020. Je l’espère aussi riche et belle que la nôtre l’année dernière !

A travers différents mails et vidéos, nous vous avons présenté les projets avant et pendant leur mise en place. Aujourd’hui, voici un compte rendu financier de nos projets sous 2 formats : un camembert ci-dessous et des photos en pièce jointe.

Ces projets ont pu être mis en place grâce à :

  • Eva qui s’est investie bénévolement mais de manière très professionnelle pendant 1 an
  • Tom qui donne des heures avant et pendant les projets, jonglant avec les attentes des écoles, celles de l’association et des donateurs
  • Bérengère et Bruno, s’adaptant avec beaucoup de souplesse à la vie locale et aux besoins des projets. Ils ont payé leur séjour
  • Mes parents, toujours au taquet, malgré vents et marées que la vie s’amuse à souffler parfois !
  • Les associations et écoles, dynamiques et actives pour récolter des fonds
  • Les entreprises (nommées sur le site internet) avec dons numéraires et matériels permettant d’alléger les frais de logistique de certains projets en particulier le développement durable
  • La Région Bretagne et leur première subvention sur les projets des latrines et microcrédit (la Mairie de Lanvallay depuis plusieurs années)
  • Et vous les donateurs, me faisant confiance depuis quelques mois ou depuis 10ans ! Nous étions à 9.000 euros de dons avant de lancer la collecte. Nous avons atteint la somme manquante de 8.000 euros en 8 mois. On a battu tous nos records !

Nous avons utilisé tous les fonds ? Non. Quand seront utilisés les dons restants ? Cette année. Eh oui ! Le projet de l’assainissement de l’eau mérite largement d’être approfondi car les répercussions sur la santé des enfants sont très importantes.

Ai-je encore l’énergie pour de nouveaux projets ? Mais bien sûr …. Avec un budget moins important. Il faut aussi savoir lever le pied lol.

Je vous remercie donc tous du fond du coeur, bénévoles et donateurs, pour votre soutien financier, en compétence, en mots d’encouragements et en présence lors d’évènements. Toute cette chaîne d’ondes et d’actions positives donnent des ailes à KARIBU REVE.

imageCapture d’écran 2020-02-10 à 09.19.49

Projets 2019 Karibu Rêve

 

TAGS:
17 janvier 2020interviewtom

Interview Tom 2020

Karibu Reve a fêté ses 10 ans cette année. 10 ans de projets au Kenya […]

Lire la suite....TAGS:
interviewtom

Interview Tom 2020

17 janvier 2020

Karibu Reve a fêté ses 10 ans cette année. 10 ans de projets au Kenya sur l’île Mfangano. 10 ans de belles actions mais aussi d’émotions, de doutes, de solidarité, de générosité…. Et de collaboration avec Tom, le coordinateur locale de l’association.

Le bénévolat amène à porter tout un tas de casquettes.

Aujourd’hui, je vais être journaliste. Laisse-moi l’honneur de t’interviewer mon cher Tom lol.

Peux-tu te présenter en quelques lignes :

« Je m’appelle Samwel Tom Mboya Otieno. Enseignant sur l’île et papa de 6 enfants (la derniere née il y a une semaine, Ara). Je suis le fils aîné de 12 enfants. Mes parents avaient une vie très très simple pour ne pas dire pauvre…. Car elle était riche d’amour et de rires. J’ai été orphelin de mon père à 17 ans et de ma mère à 21 ans. J’ai donc pris le rôle de chef de famille de 12 enfants très très tôt.  Mon père m’a légué 2 choses : son tabouret et l’éducation. Il n’avait pas eu la chance d’user son short sur les bancs de l’école. Alors malgré le manque d’argent, il a tout fait pour m’offrir la chance d’étudier jusqu’au BAC. Les enseignants m’ont aussi beaucoup soutenu. C’est donc grâce à eux que je suis enseignant aujourd’hui. »

Qu’y a-t-il de plus important pour toi dans la vie ?

« Jusqu’à peu de temps, c’était uniquement l’éducation des enfants. Mais en travaillant avec la population locale et l’association sur le traitement des déchets, je suis devenu très sensible à l’écologie, au traitement des déchets et au moyen de les éviter. Afin de te faire découvrir les moyens utiliser pour réduire les déchets en France au niveau des écoles, des associations, des communes et bien sûre des familles, tu es venu en France pendant un mois en Décembre. »

Qu’est ce qui t’a joliment surpris en France ?

« L’hospitalité des français. J’ai adoré le pain ! Mais pas le grand froid » (rire)

Qu’est ce qui t’a amusé ?

« Vous vous embrassez hommes et femmes. Vous passez beaucoup de temps à table. Vous ne parlez pas anglais ! Les acheteurs sur notre stand sautaient sur l’artisanat du Kenya.» (rire)

Tu sais qu’on a récolté 1100eur sur 3 ventes en Décembre. On va pouvoir continuer les projets.

Qu’aimeras-tu voir bientôt au Kenya ?

« Les moyens de transport confortables. Les belles routes et la technologie dans les écoles. »

Tu as visité dans plusieurs régions de France des écoles de la maternelle à l’université, des entreprises, des commerces de vrac et des associations. Tu as rencontré les personnes chargées des associations à la Région Bretagne et la mairie de Lanvallay pour découvrir ce que nous mettons en place ou tentons de mettre en place pour éviter les déchets. Que retiens-tu de toutes ces rencontres ?

« J’ai compris que ce n’était pas les gouvernements qui amenaient la population à ces démarches mais les citoyens qui faisaient bouger les états. Il y a encore une tonne de choses à faire même si de belles idées et initiatives naissent et grandissent un peu partout.
Le changement commencera avec les enfants. L’état kenyan a aussi mis en place un cursus sur le sujet dans le programme scolaire. Nous devons tous agir à notre niveau.

On a du boulot, non ? »(rire)

On va agir pole pole (doucement en swahili)

Asante sana mon cher Tom (merci beaucoup)

Anne, association Karibu Rêve

TAGS:
2 janvier 2020DSC_0345

Petit don, Grandes actions

« Petit » Un petit détour par l’île Mfangano en 2009. Un petit mail et un élan […]

Lire la suite....TAGS:
DSC_0345

Petit don, Grandes actions

2 janvier 2020

« Petit »

Un petit détour par l’île Mfangano en 2009.
Un petit mail et un élan de générosité.
Un petit don et un petit geste.

Toutes ces petites actions ont créé une grande association.

Je suis bénévole et entourée de bénévoles.

Mais Anne, elle a un don. Le don d’apporter de l’aide tout en faisant fonctionner l’économie locale, en interpellant les parents kenyans à la nécessite de participer, pour que cette aide ne soit pas un dû mais une main tendue qui respecte les traditions et leurs réels besoins.

Chaque action et chaque projet sont étudiés, organisés et financés minutieusement.
Ainsi les donateurs peuvent se rendre compte du travail et surtout du résultat bénéfique auprès des enfants de l’île.
Des donateurs sont même allés sur l’île. J’ai eu la chance d’y aller en 2013. Je ne vais vous raconter sinon mon mascara va couler…

Pour conclure, petit don, grandes actions.

 

Et vive Karibu Rêve

Caroline T, bénévole

TAGS:
29 octobre 2019DSCF1253

Une belle histoire de partenariat

Tout a commencé par un post Linkedin. L’attention de Liliana Mellinger est attirée par un […]

Lire la suite....TAGS:
DSCF1253

Une belle histoire de partenariat

29 octobre 2019

Tout a commencé par un post Linkedin. L’attention de Liliana Mellinger est attirée par un article, « Une écolière humiliée par ses règles se suicide ». Le 6 septembre dernier, une kényane de 14 ans est en classe lorsqu’elle s’aperçoit que ses vêtements sont tâchés de sang, l’humiliation de son professeur la pousse à commettre l’impensable… Liliana est touchée. Adolescente, son accent portugais lui valait les moqueries de ses camarades chiliens. Ayant également souffert de ce sentiment d’humiliation, aider d’autres jeunes filles lui tient à cœur.

Cet article est publié par Eva, notre chargée de mission développement durable. Dans son message, elle explique sa mission de fournir des protections hygiéniques lavables à 224 jeunes kényanes. Le lien de sa page de financement participatif expliquant le projet entier est attaché à l’article. Liliana lit le contenu et fait aussitôt un don. Elle contacte ensuite Eva pour en apprendre plus sur les projets.

Liliana découvre alors qu’en plus d’aider des écoliers kényans, nous aidons des femmes entrepreneures à travers du micro-crédit. Ces femmes forment un réel groupe soudé « Yvette Touffet club », qui se soutient et échange au cours de rencontres régulières. Ce travail en réseau est une approche bien connue de Liliana puisqu’elle a également lancée son activité d’auto-entrepreneure dont le réseau est l’élément principal. Full Booth Marketing  aide ses clients à maximiser leurs opportunités grâce au ciblage de réseaux et prospects qualifiés.

La concordance de ces deux parcours très différents et la coïncidence de cette rencontre aboutit sur un très beau soutien de la part de Liliana et son entreprise Full Booth Marketing. Ses 300 euros de don représentent le montant moyen d’un crédit fait à une femme du programme micro finance.

Karibu Rêve met un point d’honneur à faire vivre ses missions à ses donateurs au travers ses nombreuses communications, récits et photos. Nous sommes toujours incroyablement touchés par la confiance et les encouragements de nos donateurs, nous le sommes encore plus lorsque ceux-ci retrouvent un peu d’eux-mêmes dans les actions que nous menons.

Merci Liliana pour cette confiance et meilleures réussites pour tes projets !

Full Booth Marketing https://www.fullboothmarketing.com/

FBMReaction

TAGS:
14 octobre 2019DSCF7969

2019 Prêt pour l’essai final de Karibu Rêve

Si l’équipe de France de rugby défend actuellement ses couleurs au Japon, sur le terrain […]

Lire la suite....TAGS:
DSCF7969

2019 Prêt pour l’essai final de Karibu Rêve

14 octobre 2019

Si l’équipe de France de rugby défend actuellement ses couleurs au Japon, sur le terrain de la récolte des dons, Karibu Rêve est arrivé dans la phase finale! L’arbitre montre le chrono, plus que 28 jours pour couvrir 11% du budget soit 1900euros. Karibu Rêve a toutes ses chances de remporter la coupe car son équipe de donateurs joue superbement ! Les joueurs ( bénévoles,  entreprises sponsors et donateurs) ont tous un atout indispensable pour gagner le championnat.

Les bénévoles  échangent sur l’organisation des projets, la com, la préparation du voyage etc  lors de la mi temps dans les vestiaires…. Ou plutôt dans ma cuisine lol

Les entreprises nous sponsorisent en transformant des essais grâce au don de matériel et de leurs compétences.

Les donateurs, à la hauteur de tout  bon supporter, nous suivent  sur nos différents terrains du Canada à la Belgique, de l’Afrique à l’Angleterre. Ils prouvent leur attachement à leur équipe avec des dons, des mots de soutien et des partages sur les réseaux sociaux.

Nous gardons une distance minimale avec le stress et les incertitudes. Comme les All Blacks, nous allons défendre les valeurs de l’association avec une motivation et une énergie à remonter la pelouse du terrain sans faillir jusqu’à l’essai final !

Aucun hors jeu ni pénalité ne sont venus assombrir le jeu car nous respectons les règles et la transparence en informant les supporters de nos avancées  via Facebook, les mails et les videos  (la dernière :  https://www.youtube.com/watch?v=ki5BcSWzdc0 )

Départ pour l’île Mfangano début Novembre. Avec  10 ans d’expérience sur le terrain, j’ajuste la tactique de jeu  pour une bonne maitrise des projets. 4 semaines intenses pour Eva, Bérengère, Bruno, Tom, la population locale et moi au rythme des mêlées, des plongeons et des poussées en travers en essayant de rester en première ligne.

Les donateurs de 2019 (c’est-à-dire les personnes ayant donnés ou achetés depuis les projets de 2016) seront en loge VIP pour  suivre le championnat  grâce à des mails et des photos  lors du séjour.

Si vous voulez vous participer à la mêlée et permettre à Karibu Rêve de boucler le budget nécessaire  pour transformer sur place tous les essais, ses projets, n’hésitez pas un seul instant à rejoindre l’équipe !

Faites un don via la collecte d’Eva

https://www.helloasso.com/associations/karibu-reve/collectes/projets-humanitaires-au-kenya

ou par chèque (Karibu Reve, 17 Avenue des Champs HIngant 22100 Lanvallay)

C’est le collectif qui compte !!

TAGS:
17 septembre 2019image

News d’Eva et Anne

Bonjour à tous ! Quelques mois plus tôt je vous présentais les projets dont je m’occupe. […]

Lire la suite....TAGS:
image

News d’Eva et Anne

17 septembre 2019

Bonjour à tous !

Quelques mois plus tôt je vous présentais les projets dont je m’occupe. Aujourd’hui je peux vous en parler avec beaucoup plus de précisions et de vécu.

Garder le courage après de nombreuses péripéties et rebondissements n’est pas inné. Comme beaucoup de gens qui essayent de bien faire et d’aider, j’ai des moments de doutes et de découragement. Mais ma persévérance et mon optimisme légendaire lol prennent le dessus très rapidement. Après 8 mois de cette expérience, je tire mon chapeau à Anne pour s’être démenée pendant 10 ans ! Heureusement pour nous, les bonnes nouvelles prennent toujours le dessus sur les difficultés lol ! Vos gentils messages, vos dons et votre aide nous redonnent toute l’énergie positive qu’il faut. Ai-je une conviction ? Oui ! Nous allons réussir !!!

La collecte sur HelloAsso bat son plein ! Nous avons atteint les 50% ! (Je suis convaincue que nous collecterons, grâce à vous, les  3000euros  pour atteindre 100% du budget total des projets 2019. Nous sommes actuellement à plus de 80%  !

J’ai choisi le crowdfunding (financement participatif) car il permet de faire connaître le projet, le diffuser facilement et d’initier une démarche de transparence. Il assure aux participants la bonne destination de leurs dons et automatise l’envoi du reçu fiscal. (Petite attention à avoir au moment du don : l’étape de la validation par votre banque ne redirige pas automatiquement vers la validation du don. Vous retournez sur la page d’HelloAsso et cliquer sur valider le don.  La réception du reçu fiscal et de mon mail de remerciement confirmera votre don.) je reste à disposition via karibureve@gmail.com

Pour ne pas vous noyer dans une vague d’informations lol , voici un petit memo pour vous expliquer à quoi serviront vos dons.

Ces projets sont : concrets, humbles, transparents, source d’indépendance et porté par une /des personnes que vous connaissez. N’hésitez pas à en parler autour de vous en personnalisant le message.

Je remets ici le site sécurisé  : 

https://www.helloasso.com/associations/karibu-reve/collectes/projets-humanitaires-au-kenya

Bonne lecture, merci d’avance pour votre aide, vos chaleureux partages et vos encouragements.

A bientôt !

Eva

———————–

Chers donateurs,

Ma vie est rythmée par la liste de choses à faire pour Karibu Rêve : Remercier les donateurs, répondre à des questions de personnes intéressées,  échanger avec nos différents partenaires, soutenir Eva, Berengère et Bruno par mes connaissances de l’île pour la préparation des projets, la com, la collecte de dons, l’organisation de ventes et la mise en place en amont des projets !  non non, je n’ai pas arrêté mon travail et je m’occupe de mon fils. Lol

J’entends souvent : « Je ne sais pas comment tu fais ? » … Je vous rassure, moi non plus lol

Mon objectif actuellement est de préparer au mieux ce que nous allons pouvoir mettre en place concernant les déchets. Je vous rappelle que ce sont des projets que nous mettons en place pour la première fois !

Je questionne et échange beaucoup avec  Tom, qui interroge la population locale. Les réponses sont souvent évasives car il est difficile d’analyser notre propre comportement ou notre quotidien à baigner dedans tous les jours ! J’aurai dû compter les mails : on doit être à plus de 200 depuis Février !

Je recherche sur internet (avec l’aide de mes 3 compères) des solutions déjà existantes afin d’avoir une connaissance global et des exemples pour les présenter  aux écoles, à la population et  aux autorités locales. Ça prend un temps fou et j’ai l’impression de ne pas avancer. C’est en discutant avec des amis, des rencontres etc… que je me rends compte des connaissances acquises.

Nous sommes en contact avec l’association Compostri de Nantes. Mission : être formés sur le compostage et partager ensuite les connaissances sur l’île. En France,  les déchets vivants (ex : épluchures) représentent 30% de nos déchets alors imaginez là bas. Ils collaborent déjà avec d’autres associations en Guinée et au Cameroun. L’idée vous parait farfelue ? Pourtant le compostage est loin d’être facile à réaliser. Il ne suffit pas d’entasser les restes alimentaires au coin d’un jardin. Plus d’un parmi vous ont dû essayer et comprennent la complexité. On vous fera une petite leçon : Le compostage pour les nuls mdr

Autre challenge : les piles : J’ai passé des heures à chercher sur internet, écrire des messages sur des pages Facebook, contacter  des associations et même le ministère de l’environnement du Kenya !!! pour savoir où peut on recycler les piles….. I don’t know yet ! (je ne sais pas encore) mais je ne lâche pas l’affaire !

Pourquoi ? Parce que j’y crois. Je crois en nos projets que nous construisons ensemble : Nous c’est qui ? eux sur l’île, nous les bénévoles et vous les partenaires et donateurs.  Parce que nous avons récolté 80% du budget total alors c’est juste la dernière ligne droite. Parce que faire des gestes pour la planète, au Kenya et en France (grâce à la vente de lingettes, serviettes hygiéniques lavables), est bon pour tous les citoyens du monde. Parce qu’aider des enfants, c’est aussi aider les nôtres. Parce que je veux agir pour que mon fils vivent sur une planète belle, riche de nature et propre !

Comme disait Coluche, « on compte sur vous ! »…. Et vous pouvez compter sur nous !

Bonne journée !

Anne

TAGS:
20 août 2019IMG_10551

Message aux donateurs

Jambo sana, Des petits nouvelles pour que vous sachiez qu’on travaille même pendant les 2 […]

Lire la suite....TAGS:
IMG_10551

Message aux donateurs

20 août 2019

Jambo sana,

Des petits nouvelles pour que vous sachiez qu’on travaille même pendant les 2 mois d’été. Le temps passe trop vite. Impossible de faire un si long break !

Impossible aussi de vous oublier : Vos dons arrivant tout au long de l’été, nous rappelle que vous êtes de tout cœur avec nous ! Mille mercis !

Je laisse la plume à Bruno et Bérengère. L’occasion pour vous de connaître un peu plus les bénévoles et les projets qu’ils gèrent.

Pour ceux qui ont raté un mail ou deux lol…. Bérengère et Bruno sont donateurs depuis plusieurs années. Pour 2019, ils s’investissent en se joignant à nous à Mfangano pendant 2 semaines. Peur qu’ils s’ennuient, je les occupe un peu lol, en les faisant participer aux projets. Nous avons tous des compétences à offrir.

Je précise qu’ils prennent en charge tout leur frais de transport, logement nourriture etc. 0 centime d’euro de vos dons pour eux : vous reconnaissez mon talent pour embaucher à moindre coût lol
Bonjour à tous,

A nous, Berengere et Bruno, les heureux gagnants en partance pour Beka Rêve 2019, de vous transmettre des nouvelles de nos projets.

Pour être un peu plus sérieux, nous nous sommes engagés aux côtés d’Anne et Eva, d’une façon plus importante, motivés par l’implication, le sérieux et la réussite de Karibu Rêve.

En ce qui me concerne (Berengere), je prends en charge le projet micro finance et la formation à la gestion d’entreprise du groupe des 16 femmes du Yvette Touffet Club.

Je ne vais pas vous faire un cours sur la micro finance , mais pour vous expliquer en quelques lignes, il s’agit de :

  • Leur expliquer les bases du micro- crédit et ce à quoi elles s’engagent.
  • Les conforter dans leurs notions essentielles au bon fonctionnement de leur micro-entreprise (gestion du budget, comptabilité, optimisation des coûts), ce qu’elles font déjà très bien puisque les 11 premières femmes ont remboursé les premiers microcrédits faits en 2012 et 2013.
  • Leur transmettre des bases de gestion et les aider à faire prospérer leur petite affaire
  • Les informer des différents moyens d’épargne existants tel que la banque mobile kenyane M’pesa.

Vous pouvez avoir un compte épargne à partir de 0,9 cts d’euros. Eh oui !

La micro finance a sorti de la misère 60 millions de personnes à travers le monde. Elle ne fait pas tout mais c’est un outil de développement . permettant à ces femmes de soutenir financièrement leur famille, d’envoyer leurs enfants à l’école et ce n’est pas rien .

Nous allons aussi mettre en place les causeries:

  • Ces réunions organisées par la coopérative des femmes seront axées sur la collecte et la gestion de certains déchets.
  • Elles formeront et informeront la population locale sur l’utilisation des poubelles, le tri des déchets et les moyens d’éviter certains déchets.

Car mieux que de recycler, on tente d’éviter les déchets !
Ces causeries sont aussi l’occasion de créer des liens sociaux et une entraide en cas de crise forte. Ces femmes sont solidaires, ce qui est extrêmement important dans ces communautés.
Voilà pour moi pour le moment. Nous travaillons à la mise en place de ces projets fort intéressants, apprenons beaucoup de choses chaque jour, c’est un enrichissement et avons hâte de pouvoir les mettre en place.
La mission de Bruno est un soutien sur l’ensemble des actions. Il aidera Anne et Eva dans la mise en place et la logistique de leurs projets. Il aura un œil « technique » pour les projets de 2020. (Et oui, on y pense déjà !!). Il suivra les différents chantiers.

Il interviendra aussi dans les différentes réunions avec les acteurs locaux…et organisera le tournoi de ️foot Un grand week-end ! dégageant ainsi du temps pour Anne et Eva. Un mois cela passe très vite!! Il vous l’expliquera bientôt, il est grand .

Nous avons à cœur la réussite des projets 2019 et ferons de tout notre mieux pour les mener à bien et répondre aux demandes des communautés de Mfangano que nous soutenons.

Nous vous remercions pour votre soutien. Vos dons permettent d’agir pour et avec la population de Mfangano.

La générosité est un pouvoir merveilleux face aux difficultés pour certains êtres humains sur terre. Si nous pouvons allier développement social et développement durable, c’est une belle victoire!

Être solidaire tout en respectant la nature, que du bonheur !

A nous tous d’y contribuer

Merci à tous

 

La vidéo de nos projets !

TAGS:
12 juin 2019henrik-hansen-1415644-unsplash

Article d’Eva, bénévole 

Bonjour à tous ! Pour ce premier petit message d’information j’ai choisi de vous introduire les […]

Lire la suite....TAGS:
henrik-hansen-1415644-unsplash

Article d’Eva, bénévole 

12 juin 2019

Bonjour à tous !

Pour ce premier petit message d’information j’ai choisi de vous introduire les 6 projets dont je suis en charge. Présenter chacun dans les détails serait trop long pour un mail, alors je vais commencer par les introduire en vous expliquant « pour qui » et « pourquoi » ces projets ont lieu.

« Dans le prochain épisode », je vous présenterai « comment », « les résultats attendus », « les défis associés » ainsi que les difficultés que je rencontre dans la conception de ces projets. (préparez vos lunettes de lecture )

Au fil des messages, vous verrez que ces projets sont tous liés les uns aux autres. C’est pourquoi la récolte du budget total est très importante à nos yeux.

Un grand merci aux généreux donateurs de ces 2 dernières semaines et bonne lecture à tous !

VOICI LES BEAUX PROJETS :

1/ Conception et distribution de serviettes hygiéniques lavables

Pour qui ?

Les jeunes filles des 3 écoles, soit 185 élèves de 10 à 15 ans.

Pourquoi ?

Mesdames et mesdemoiselles, vous sentiriez-vous capables de rester quelques heures, aller travailler, aller à l’école, sans protection menstruelle ? Difficile de nous imaginer cela n’est ce pas ? Pourtant, la précarité menstruelle est un réel enjeu pour ces jeunes filles. En effet, sans protections adaptées à disposition, elles peuvent louper 3 à 5 journées d’école chaque mois. Un retard scolaire s’accumule et peut mettre en péril la réussite de l’examen annuel qui permet de passer dans la classe suivante.

2/ Construction de toilettes sèches

Pour qui ?

Construction de 2 toilettes dans chacune des 3 écoles, soit 6 toilettes en tout.

Pourquoi ?

L’installation de toilettes est une mesure d’hygiène qui évite la prolifération des maladies et des épidémies. Il s’agit également d’un confort pour que les enfants puissent étudier dans de bonnes conditions. Les écoles comptant en moyenne 300 élèves, des espaces clos et hygiéniques participent au bon déroulement de la vie scolaire.

3/ Plantation d’arbres fruitiers

Pour qui ?

Les élèves des 3 écoles.

Pourquoi ?

Il s’agit d’un projet éducatif ayant pour but de sensibiliser les enfants au développement durable et à l’alimentation saine, notamment en réponse à l’arrivée des (mauvaises) habitudes occidentales. Les enfants de l’île ne sont pas tous affectés, cependant le corps enseignant pense qu’il est important d’informer les enfants sur ces sujets.

Ce projet sert également de support à un programme collectif dont les enfants seront en charge. Les élèves devront prendre soin des pousses dans le cadre d’un exercice de préservation de leur environnement. Les professeurs se serviront de ce projet comme support pour développer des sujets tels que la santé, l’eau, le dérèglement climatique et les retombées d’un projet collectif sur la communauté.

Encore une fois, ce projet a une grande portée environnementale. Afin de faire bouillir l’eau et la nourriture, les écoles utilisent le bois comme combustible. Cette technique contribue en grande partie à la déforestation de l’île. La replantation de ces arbres constitue d’une part une mesure réparatrice et d’autre part une mesure préventive à la déforestation totale.

4/ Construction d’une barrière protectrice

Pour qui ?

Pour l’école Sena qui ne dispose pas d’une barrière complète pour protéger les futurs arbres des animaux en liberté.

Pourquoi ?

Nous avons le projet de planter des arbres fruitiers et ombragés dans chacune des 3 écoles. Kigrigu et Ramba sont entourées de barrière closes, ce n’est pas le cas de Sena. Sans barrière protectrice, le projet des arbres risque d’être compromis. Et oui, les chèvres sont des bêtes déterminées !

5/  Système d’assainissement de l’eau

Pour qui ?

Tous les membres de la communauté souhaiteraient avoir accès à ce projet. Pour des raisons de financement, nous travaillons en premier lieu pour donner cet accès aux 3 écoles et aux 16 femmes de la micro finance.

Pourquoi ?

Combien de personnes n’ont pas eu accès à l’eau potable l’année dernière ?   Le savez-vous ? Approximativement ? -> 844 000 000 d’êtres humains selon l’observatoire des inégalités. Eh oui ca fait beaucoup de zéros, et cela ne représente pas moins de 11% de le population mondiale.

L’accès à l’eau potable est un enjeu global. Sur l’île de Mfangano il existe deux types de source d’eau : le lac et la pluie. Ces deux sources n’assurant pas (ou plutôt, n’assurant plus) la sécurité de l’eau, nous avons choisi d’assainir celle-ci.

Actuellement, les écoles utilisent énormément de bois pour faire bouillir l’eau ce qui encourage la déforestation de l’île ainsi qu’un coût très élevé de l’eau.

6/ Sensibilisation aux projets de l’association et au développement durable

Pour qui ?

Toute la communauté de l’île, notamment les bénéficiaires des projets.

Pourquoi ?

Nos projets ne sont rien sans l’implication de leurs utilisateurs. Pour respecter notre point d’honneur qui est d’assurer la pérennité des projets, nous devons donc nous assurer que ceux-ci sont bien compris/utilisés de leur conception à leur réparation ou renouvellement.

Nos projets humanitaires ont besoin de vos dons pour voir le jour. Quelques euros peuvent améliorer le confort de base d’un écolier et soutenir toute une communauté.

Dans mon prochain message vous pourrez suivre en direct la préparation de ces projets, les hauts, les bas, les imprévus, les questionnements..

Le compte à rebours a commencé et je vous assure qu’il est bien présent dans ma tête (peut être pas autant que dans celle de notre chère Anne). 5 mois, long et court à la fois, mais je vous assure que j’y arriverai !

Je vous laisse avec cette phrase inspirante qui guide beaucoup de mes convictions : «  Si ce n’est pas nous, alors qui ?  Si ce n’est pas ici, alors où ?  Si ce n’est pas maintenant, alors quand ?  » 

 

Merci encore à tous et à bientôt !

Eva

TAGS:
6 mai 2019bouteille à la mer

Projet Bekareve 2019

Jambo sana à tous,  2 ans que je ne vous ai pas écrit pour vous […]

Lire la suite....TAGS:
bouteille à la mer

Projet Bekareve 2019

6 mai 2019

Jambo sana à tous, 

2 ans que je ne vous ai pas écrit pour vous annoncer un nouveau projet ! Il me semble que c’est une éternité.  Souvenez-vous : Monica et Laurent distribuaient des pulls aux maternelles l’été 2017.

En 2016, Jean Baptiste donnait des cours de natation en parallèle de la  distribution des uniformes, bureaux et chaises et installation des toilettes sèches.  Des projets collaboratifs puisque chacun participait à son niveau : vos dons, le travail des artisans, l’investissement personnel de Tom, les compétences de Breizhtorm …..

Alors, je repars en 2019 ? J’en rêve…. Mais il faut jouer tactique !

Je suis maman d’un merveilleux bébé de 11 mois. Alors imaginez lorsque je fais déjà la partie administrative chez moi avec un bébé tirant sur mon bas de pantalon à gauche et mon chat qui se pose sur les papiers à droite ! lol

Ne rien faire alors ? Pas question. Envoyez les dons et laisser Tom et la population locale  gérer ? Pas la politique de la Maison ! Car vous appréciez ce travail collaboratif avec un bénévole sur place.

La solution choisi : passer une annonce et trouver un(e) bénévole. C’est ainsi que commence l’opération Bekareve (BEnévole KAribu REVE)

Après avoir reçu plus d’une dizaine de CV et lettres de motivation, nous avons l’honneur de travailler avec Eva et Mariama qui partiront en fin d’année sur place pour mettre en place des projets. Les locaux et directeurs des 3 écoles ont soumis des projets de développement durable et je n’y connais rien tout y étant très sensible. Nos 2 bénévoles sont des pros dans le domaine. Quelles merveilleuses opportunités pour Karibu Rêve et l’île de Mfangano.

Alors je leur laisse la plume pour qu’elles se présentent  et vous parlent des projets ! 

Bonjour ! Mon nom est Eva, nantaise de 23 ans. Pour faire court, je viens de terminer deux années d’études au Canada, je suis une personne énergique qui exerce le bénévolat depuis de nombreuses années, je m’intéresse constamment aux nouvelles pratiques et initiatives liées au développement durable et mon but est de les partager ! Mon domaine d’expertise tant professionnel que personnel est la responsabilité sociale et environnementale. Depuis plusieurs années je m’efforce de changer mon quotidien et celui de mon entourage en réponse aux enjeux climatiques que l’Homme a provoqué. Mon but ultime est d’atteindre le plus de gens possible, c’est pourquoi j’ai orienté mes études afin qu’elles me permettent d’atteindre des postes à responsabilité permettant de faire rayonner les valeurs du développement durable.

Je suis tombée sur l’annonce Bekareve au cours de ma recherche de CDI, vous en conviendrez, le moteur de recherche s’était bien trompé. Grâce à cette incohérence, j’ai tout de suite eu la certitude qu’un beau projet se présentait à moi. La première rencontre avec Anne n’a que confirmé mon avis : je veux faire partie de cette aventure !

Ce qui m’a réellement attiré est le côté participatif des projets, les habitants émettent des requêtes pour améliorer leur quotidien (ou juste vivre dignement), Tom les concrétise et développe leur mise en place avec Anne.

Partir n’est pas facile, c’est le côté indépendant et très humble de l’association qui m’a convaincu. Nous préparons nos projets et les mettons en place nous-même, nous les adaptons et trouvons des solutions pour que ces projets soient durables et respectueux de l’environnement.

Beaucoup de choses sont à construire là-bas, il est primordial que nos erreurs ne soient pas réitérées et que ces populations gardent leur indépendance. L’éducation et la formation des élèves et habitants à nos projets est un point qui me tient à cœur et que je m’efforcerai de mener à bien avec humilité, cohérence, collaboration, dialogue et bienveillance.

La majorité des projets que je vais développer sont en lien avec les 3 écoles :

  • Ajout de nouvelles toilettes sèches : 2061€
  • Distribution de serviettes hygiéniques à 185 collégiennes confectionnées par les couturières : 2428€
  • Création d’un système d’assainissement de l’eau : 3340€
  • Plantation d’arbres ombragés et fruitiers : 385€
  • Information des élèves sur le développement durable : du temps ! lol

Il me tient vraiment à coeur de suivre ces projets que nous allons mettre en place de manière participative sur l’île en novembre prochain, de leurs débuts jusqu’à avoir l’assurance que leur application est durable.

Pour moi, les projets sont définis ainsi : durables, participatifs, optimisés et au maximum respectueux de la nature

 

 

Moi c’est Mariama, sénégalaise-nantaise de 38 ans!

Je travaille dans la gestion des déchets depuis 2014 et je suis actuellement en disponibilité professionnelle pour des raisons familiales. Cependant je reste à l’écoute des offres car je fais des missions de consultance en parallèle de mon emploi salarié.

J’adore voyager et c’est ce qui me plait dans mon métier car il y a tellement de savoir faire différents, de pratiques différentes en matière de gestion des déchets à découvrir!

Alors l’annonce de Karibu est arrivé comme un rêve qui se réalise car ce projet répond totalement à mes valeurs ; développement locale durable, responsabilisation des bénéficiaires des projets, le faire ensemble et des réalisations concrètes!

Et surtout la personnalité engagée et généreuse de la fondatrice de l’association: Anne. Elle m’a séduite par son énergie, sa vision très claire et réaliste des choses.

Je vais avoir l’honneur de travailler sur des projets avec comme cible principale les femmes :

  • le financement de micro projet : 3815 €
  • la formation à la gestion d’entreprise et à l’animation de causeries sur la gestion des déchets : 215 €
  • l’accompagnement dans la mise en place d’un système de collecte des déchets : 593 €

Un projet transversal concerne la mise en place d’une banderole de sensibilisation, de poubelles publiques au niveau de la plage de SENA et des écoles afin de sensibiliser la population à l’utilisation des poubelles en lieu et place de jeter les déchets à même le sol ou de les brûler : 872

Le coeur de ces microprojets est la communication, la sensibilisation et la formation des populations dans l’optique de mettre en place des projets de plus grande envergure dans le futur.

Le plus de Karibu Rêve? ne pas prétendre révolutionner les choses mais essayer de répondre aux besoins des populations et aux enjeux mondiaux de développement durable et en faisant “avec” la population.

 

Je reprends la parole : Comme vous pouvez le voir, nous avons une chance extraordinaire d’avoir rencontré des bénévoles aussi qualifiées et motivées.  Elles le font en échange d’un salaire ? non, une indemnisation quelconque ? non, la promesse d’une embauche ? non plus. Karibu Rêve leur offre juste l’opportunité de réaliser des projets avec une certaine autonomie tout en respectant les besoins de la population locale et l’éthique de l’association…… et toute ma gratitude lol

Par contre, nous payons : leur transport (avion, déplacement sur place), leur frais sur place (logement et nourriture), le visa et le traitement contre le paludisme : 2492€

 Un autre projet me tient à coeur : un séjour d’un mois pour Tom, notre coordinateur, en France afin de découvrir les mille et une méthodes que nous utilisons au quotidien pour diminuer nos déchets, limiter notre consommation d’énergie, etc. Et ceci à la maison, dans les écoles, dans les associations, au sein des Mairies et communes etc. Il pourra ainsi picorer des idées simples et adaptées à la population à Mfangano. Il saura ensuite porter de supers  projets sur son île. évidemment, tout dépendra du visa  : 1630€

Et le petit dernier :

-  Tournoi de foot : L’occasion de partager un moment convivial avec la population et surtout les enfants. Nous en profiterons pour passer un message sur l’intérêt d’utiliser les poubelles !  135€

Total : 17493€

ce montant n’est pas figé. Nous continuons à chercher des alternatives adaptées et moins chers. Nous sommes aussi dépendants des fluctuations du change Euros – Shlling kenyan

Nous avons déjà  recueilli depuis 2017 :  8954€€

Il reste à  collecter : 8539€

on est fou ? Non car c’est tout à a fait réalisable. Et puis, heureusement que l’Homme s’est souvent surpassé, sinon on serait encore à l’âge de pierre lol

Comment participer ? 

  • Envoyer vos dons par courrier à :

Anne-Françoise TOUFFET – 115 rue Charles Riviere – 44400 REZE

Yvette et Marcel TOUFFET – 17 Avenue des Champs Hingant 22100 Lanvallay

  • Faire un virement (demander le RIB par mail)
  • Utiliser Paypal via le site et notre page Facebook
  • Partager ce mail autour de vous pour faire découvrir Karibu Rêve à vos proches
  • Organisez à votre domicile une vente ou un mini vide grenier (me contactez pour les modalités)
  • Proposez une action pour la récolte de fonds : nous sommes  ouverts à toutes belles idées !
  • Promouvoir notre association auprès de professionnels qui souhateraient faire un don

 

Il est impossible de présenter chaque projet dans les détails en un seul mail. Vous recevrez donc régulièrement un mail à thème afin de suivre l’avancée des projets !

 

Toute l’équipe BEKAREVE vous remercie de votre soutien !

Asante sana (merci beaucoup)

Anne

TAGS:
17 janvier 2019Karibu_WEEKEND-FEVRIER2019-WEB

Week-end événementiel – Vente puériculture et Concert chants marins

Bonjour à tous, Toute l’équipe de Karibu Rêve vous souhaite une excellente année 2019. Que […]

Lire la suite....TAGS:
Karibu_WEEKEND-FEVRIER2019-WEB

Week-end événementiel – Vente puériculture et Concert chants marins

17 janvier 2019

Bonjour à tous,
Toute l’équipe de Karibu Rêve vous souhaite une excellente année 2019. Que bonheur, joie et paix rythment
votre vie, celle de vos proches et celle de tous les êtres vivants de la planète.
L’année 2018 a fini en beauté. En Novembre et Décembre, 3700€ ont été récoltés grâce à vos dons, vos achats
et la participation de l’association François Avril.
Tom s’est occupé de l’inscription de nos 6 élèves. Leurs parents et tuteurs ont géré le matériel scolaire (livres et
uniformes). Les lycéens ont fait leur rentrée cette semaine.
Avec un couple de bénévoles, nous étudions les différents moyens de gérer les déchets sur l’île. Ce projet aura un
impact direct sur l’environnement et donc sur les enfants des écoles et leur famille.
Mais pour l’instant c’est le gros rush pour organiser NOTRE WEEK-END EVENEMENTIEL !
Envie de participer ? A vos placards, caves et greniers !
Nous cherchons pour notre vente en puériculture du samedi 9 Février 2019 à Lanvallay :

  • Vêtements enfants 0 à 10 ans, garçon, fille, toutes saisons
  • Transat, tapis d’éveil, baignoire …..
  • Jeux, jouets et livres
  • Et tout ce qui tourne autour de l’enfant

Vos dons permettront lors de la vente de récolter des fonds pour nos prochains projets.
Vous pouvez les déposer :

  • Chez Marcel et Yvette TOUFFET – 17 Avenue des Champs Hingant 22100 LANVALLAY – 02.96.39.58.81
  • Chez Anne-Françoise TOUFFET – 115 Rue Charles Rivière 44400 REZE 06.29.67.94.94

En fonction des besoins, nous pouvons aussi nous organiser pour les récupérer
Afin d’être opérationnels pour la vente, la date butoir des dons matériels est le mercredi 6 Février.
Au programme :
- A Lanvallay Salle des Fêtes, samedi 9 février 2019 de 10 h à 19 h,
Vente puériculture ( 0 à 10 ans ) et objets artisanaux, expo sur l'association.
Buvette – entrée gratuite.
Puis le Dimanche, réchauffons nos cœurs au rythme des Gourganes
Ce célèbre groupe de chants marins nous fait la joie et l’honneur d’offrir leur voix et leur énergie pour un concert
au profit de l’association. La gratuité de leur prestation et de la salle via la Mairie de Lanvallay permet d’avoir un
tarif d’entrée abordable et de réinvestir la somme récoltée dans nos prochaines actions.
Au programme :
- A Lanvallay Salle des Fêtes, dimanche 10 février 2019 à 15 h
Concert donné par les Gourganes (chants marins ).
Buvette, gâteaux. Entrée : 7 euros
Nous vous remercions de tout cœur de votre participation qui fait avancer l’association à grand pas !
Au plaisir de vous voir !
Bonne Année 2019
Anne

TAGS:
Retour en haut